Atelier
Les effets spéciaux d’Adama

  • Intervenants : Valentin « TEURK » Béchade, Plasticien, Scénographe, Performeur Antoine Delacharlery, Créateur d’effets spéciaux, Réalisateur
  • Durée : de 1h30 à 2h selon la durée des modules.
  • Objectif : Faire prendre conscience des étapes, des métiers et de la maîtrise qui sont impliqués dans la fabrication d’effets visuels d’un film. Rendre visible différents champs magnétiques.
  • Matériel à fournir : Diffusion image (vidéoprojecteur), 2 tables + 2 chaises.
  • Matériel fourni : Vidéoprojecteur (si la salle n’en dispose pas), ordinateur portable, multiprise, matériel de chimie, limaille de fer, magnet.

Les intervenants

Valentin Béchade: Artiste peintre issu de la génération des graffeurs des années 90, Valentin « TEURK » Béchade libère sa créativité en expérimentant le magnétisme grâce au travail du fer et des ferrofluides. Il décortique et met en scène les ondes magnétiques et entre progressivement dans l’essence de la matière. Avec une disqueuse, il grave et sculpte sur l’acier puis récupère la limaille pour se jouer des champs magnétiques et rendre palpables les énergies invisibles qui animent la matière. À l’aide d’aimants super puissants, il donne forme et figure à des oeuvres singulières, atypiques, originales et modernes. Il nourrit ses créations des phénomènes induits par la dynamique des fluides et les réactions de surface. Fasciné par les microphénomènes physiques, et la géométrie aléatoire à l’oeuvre, TEURK atteste de la constante volonté d’indiquer d’autres échelles, de détourner les regards vers d’autres signaux, comme autant de nouvelles grilles de lecture du monde qui nous entoure. TEURK fait partie du groupe Accrétion et Chemical Bouillon avec lesquels il réalise des performances, Des vidéos expérimentales et des films à partir des techniques de manipulations chimiques et magnétiques qu’il a mises au point. Entre rapport de force et apprivoisement délictueux, il garde tout de sa pratique graffiti : l’énergie, le geste, le vertige. En 2015, il se lance dans l’aventure ADAMA et crée, aux côtés d’Antoine Delacharlery, les effets spéciaux spectaculaires du film grâce à sa technique des ferrofluides.

Antoine Delacharlery: Après avoir étudié l’animation 3D, Antoine Delacharlery est passé au court métrage et aux arts digitaux. Son travail utilise la 3D et différentes techniques de tournage, le numérique et l’expérimentation DIY. Il cherche à construire des ponts entre le réel, le rêve et l’organique. Exposant une polyvalence totale, il est également habile à explorer de nombreuses techniques différentes : optique, électronique, expérimentation graphique et le travail manuel. En 2010, il a reçu le prix SCAM pour son film de fin d’études de Supinfocom Telegraphics. Il a ensuite travaillé sur de nombreux projet, avant de réaliser Ghost Cell en 2015.

Déroulé

Sous forme de discussion

  • Explication et développement du story-board aux images du film fini
  • Visionnage d’une séquence avec effets spéciaux Séquence de la tempête de sable dans le film ADAMA
  • À quelles étapes interviennent les prises de vue filmées d’effets exceptionnels ?

Mise en application

  • Démonstration et manipulation de différents effets spéciaux par les intervenants
  • Manipulation de différents effets spéciaux par les élèves