Wadjda

Allemagne, Arabie Saoudite (2012)

Genre : Drame

Écriture cinématographique : Fiction

Collège au cinéma 2014-2015, École et cinéma 2015-2016

Synopsis

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.

Distribution

La mère / Reem Abdullah
Wadjda / Waad Mohammed
Abdallah / Abdullrahman Al Gohani
Mme Hussa / Ahd
Le père / Sultan Al Assaf

Générique

Réalisation : Haifaa Al Mansour
Scénario : Haifaa Al Mansour
Image : Lutz Reitemeier
Musique : Max Richter
Montage : Andreas Wodraschke
Son : Sebastian Schmidt
Décors : Thomas Molt
Costumes : Peter Pohl
Production : Razor Film
Distribution : Prettty pictures
Format : Couleurs
Sortie en France : 6 février 2013
Durée : 1 h 37

Vidéos

cours vite, il va filer. (3’19)

Catégorie :

« Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, il va filer » nous dit Paul Fort dans son poème. Dans cette séquence du début du film, l’histoire prend corps. Wadjda voit un vélo qui semble flotter dans l’air, et  elle court après, car il représente le bonheur auquel elle aspire.
Analyse : Stéphan Krzesinski
Réalisation : Jean-Paul Dupuis

Scène d’introduction. (4’04)

Catégorie :

En Arabie Saoudite, une petite fille va user de tous les moyens à sa disposition pour réaliser son rêve : avoir un vélo.
Analyse : Stéphan Krzesinski
Réalisation : Jean-Paul Dupuis

Outils

Phototèque

Commentaires