Une séparation

Iran (2011)

Genre : Drame

Écriture cinématographique : Fiction

Lycéens et apprentis au cinéma 2015-2016

Synopsis

Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s’occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l’accord de son mari, un homme psychologiquement instable…

Distribution

Leila HATAMI (Simin)
Fille du cinéaste Ali Hatami, Leila Hatami apparaît dans des séries télévisées alors qu’elle est encore enfant. Après s’être installée à Lausanne pour entamer des études d’ingénierie électrique, elle s’oriente vers la littérature française. De retour en Iran, elle tourne son premier long métrage en 1996, LEILA, de Dariush Mehrjui, dans lequel elle tient le rôle principal, qui lui vaut d’être saluée par la critique et pour lequel elle remporte notamment le prix de Meilleure Actrice au Festival du Film de Fajr (Téhéran). Elle enchaîne avec THE MIX (2000) de Dariush Mehrjui, LOW HEIGHTS (2002) dont le scénario est co-écrit par Asghar Farhadi, puis THE DESERTED STATION (2002) d’Alireza Raeisian, qui lui vaut le prix d’interprétation au Festival du Film de Montréal, PORTRAIT OF A LADY FAR AWAY (2005) réalisé par son mari, Ali Mosaffa, et SHIRIN (2008) d’Abbas Kiarostami. Avec UNE SEPARATION, elle remporte, avec l’ensemble des comédiennes du fi lm, l’Ours d’Argent d’Interprétation Féminine au Festival de Berlin 2011.

Peyman MOADI (Nader)
Peyman Moadi est né à New-York de parents iraniens en 1971, et sa famille s’installe en Iran lorsqu’il a 2 ans. Diplômé en ingénierie métallurgique de l’université Karaj Azad, il devient scénariste. Il est ainsi l’auteur de ATASH (2002) réalisé par Hossein FarahBakhsh ou encore CAFE SETAREH (2006) de Saman Moghadam. Parallèlement, il se lance dans une carrière d’acteur. Il s’est notamment produit dans A PROPOS D’ELLY… (2009) de Asghar Farhadi. Avec UNE SEPARATION, il retrouve Asghar Farhadi et remporte, avec l’ensemble des comédiens du fi lm, l’Ours d’Argent d’Interprétation Masculine au Festival de Berlin 2011.

Shahab HOSSEINI (Hodjat)
Né en 1974 à Téhéran, Shahab Hosseini abandonne ses études de psychologie dans le but d’émigrer au Canada. Mais ses projets n’aboutissent pas et il devient animateur radio à Téhéran. Il anime ensuite une émission de télévision pour les enfants, et décroche des rôles dans des séries télévisées. Mais c’est avec THIS WOMAN DOES NOT SPEAK (2003) de Ahmad Amini et A CANDLE IN THE WIND (2004) de Pouran Derakhshandeh qu’il se fait connaître. Il enchaîne ensuite avec A PROPOS D’ELLY… (2009) de Asghar Farhadi, qui lui vaut d’être récompensé au Festival de Fajr, et LES DRAPEAUX DU CHATEAU (2009) de Mohammad Norizad. Avec UNE SEPARATION, il retrouve Asghar Farhadi, et est primé pour son rôle au Festival de Fajr avant de remporter, avec l’ensemble des comédiens du fi lm, l’Ours d’Argent d’Interprétation Masculine au Festival de Berlin 2011.

Sareh BAYAT (Razieh)
Diplômée de l’université de Téhéran, Sareh Bayat fait ses débuts dans une série télévisée, YEK MOSHT PAR-E OGHAB, en 2006, avant d’enchaîner avec son premier long métrage un an plus tard, MOGHALED E-SHEITAN de Afshin Sadeghi. Avec UNE SEPARATION, elle remporte, avec l’ensemble des comédiennes du fi lm, l’Ours d’Argent d’Interprétation Féminine au Festival de Berlin 2011.

Générique

Scénario, réalisation : Asghar FARHADI
Production : Asghar FARHADI
Image : Mahmood KALARI
Montage : Hayedeh SAFIYARI
Décors : Keyvan MOGHADAM
Costumes : Keyvan MOGHADAM
Maquillage : Mehrdad MIRKIANI
Design sonore : Mahmood SAMMAKBASHI, Mohammad REZA DELPAK, Reza NARIMIZADEH
Production exécutive : Negar ESKANDARFAR
Ventes internationales MEMENTO FILMS INTERNATIONAL
En association avec DREAMLAB FILMS
Distribution : MEMENTO FILMS DISTRIBUTION

Vidéos

La mise en scène d’Afghar Farhadi en quatre points

Catégorie :

Si Une Séparation est un film haletant, il le doit bien sûr à l’intensité de son scénario et à l’incarnation habitée de ses comédiens. Mais aussi à des principes de mise en scène très affirmés de la part d’Asghar Farhadi, et ce dès les premières séquences du film. Décryptage des quatre points clefs de la méthode du cinéaste.
Joachim Lepastier

Diversions

Catégorie :

Asghar Farhadi se plait à présenter Une Séparation comme un film policier dont le spectateur serait l’enquêteur. Examinons la séquence clef du film, qui prendra une valeur particulière au moment du dénouement. Voyons comment elle montre autant qu’elle dissimule d’informations au spectateur. Et comment la mise en scène de Farhadi tient aussi d’un art savant de la diversion narrative.
Joachim Lepastier

Outils

Web
http://www.memento-films.com/assets/epk/press/une-separation_press.pdf
Dossier presse (à télécharger sous format PDF)

http://www.telerama.fr/cinema/le-cineaste-asghar-farhadi-ous-surveillance,69869.php
Portrait du cinéaste Asghar Farhadi

http://www.critikat.com/actualite-cine/entretien/asghar-farhadi.html
Entretien avec Asghar Farhadi

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2011/06/07/une-separation-divorces-entre-classes-sociales-a-teheran_1533001_3476.html
Critique du journal Le Monde

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/24/quinze-pays-interdisent-aux-femmes-de-travailler-sans-l-accord-de-leur-mari_3483888_3212.html
Article issu du journal Le Monde sur les pays où les femmes ne peuvent travailler sans l’accord de leur mari

http://www.arte.tv/fr/etre-une-femme-en-iran/3017366,CmC=3018088.html
Article du journal de ARTE sur la situation des femmes en Iran

Ouvrage
En censurant un roman d’amour iranien, Shahriar Mandanipour, , édition Seuil, 2011

Vidéographie
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-104291/interviews/?cmedia=19225521
Interview vidéo d’Asghar Farhadi

Films sur la même thématique
Hamoun (1990)
A propos d’Elly (2011)

Commentaires