Tortue rouge (La)

Belgique, France, Japon (2016)

Genre : Aventure

Écriture cinématographique : Film d'animation

Collège au cinéma 2018-2019, École et cinéma 2018-2019, Lycéens et apprentis au cinéma 2018-2019

Synopsis

À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, La Tortue rouge raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain.

Générique

Réalisation : Michael Dudok de Wit
Scénario original : Michael Dudok de Wit
Adaptation : Pascale Ferran et Michael Dudok de Wit
Création graphique : Michael Dudok de Wit
Musique originale : Laurent Perez del Mar
Producteur artistique : Isao Takahata
Studio d’animation et production exécutive : Prima Linea Productions
Valérie Schermann et Christophe Jankovic
Directeur de production : Tanguy Olivier

Autour du film

La Tortue rouge est un film extraordinaire à bien des égards. Tout d’abord par sa production atypique. Mis en scène par un réalisateur néerlandais, scénarisé par Pascale Ferran et, à la direction artistique Isao Takahata, le réalisateur du Tombeau des lucioles et figure phare du studio Ghibli à qui l’on doit les classiques comme Mon Voisin Totoro ou Ponyo

Réflexion sur le temps, sur la famille et l’amour, La Tortue rouge se veut un récit chatoyant permettant aux animateurs du studio Ghibli de magnifier cette île déserte, spectatrice de la vie de cet homme. Ce personnage que l’on qualifierait aisément de nouveau Robinson et qui rencontre cette fameuse tortue, divinité étrange et secrète, qui se transformera en femme à l’immense chevelure rousse.

Conte écologique, splendeur de l’animation à l’ancienne, La Tortue rouge fascine par la fluidité de son récit et par le foisonnement de ces thèmes. A travers une animation parfaite et un récit simple mais pas simpliste, le film permettra d’aborder les sujets tel que l’écologie, les techniques d’animation, les relations entre animation européenne et japonaise, la place de la famille et de la nature…

Vidéos

Rencontre avec le producteur Olivier Père

Catégorie :

Olivier Père est le directeur d’Arte France Cinéma, qui coproduit chaque année plusieurs films de cinéma.

Commentaires