Au bout du monde

France (1999)

Genre : Comédie

Écriture cinématographique : Court-métrage

École et cinéma 2004-2005

Synopsis

Une maison posée sur le pic d’une montagne oscille selon les mouvements de ses habitants : un douanier et sa femme, un chat, un chien et une vache. La situation singulière de leur maison va entraîner une suite d’accidents insolites jusqu’à l’arrivée d’un berger qui passe la frontière en passant un marché avec le douanier. Le quotidien de ces gens dépend des déséquilibres de leur maison. La nuit venue la vache remontant vers l’habitation la fera basculer et tomber. Au petit matin la maison est coincée dans un creux avant qu’un nouveau jour commence aussi inconfortablement que le précédent.

Générique

Programme : Courts métrages Ecole cycle III

Réalisation, scénario, graphisme, décors : Konstantin Bronzit
Image : Patrick Tallaron
Son : Loïc Burkhardt
Montage : Hervé Guichard
Production : Folimage Valence Production
Film : 35 mm, couleur
Durée : 7 mn 45

Autour du film

Comme les grands du cinéma burlesque, Konstantin Bronzit (qui rend hommage à Chaplin avec cette maison en déséquilibre renvoyant à celle de La ruée vers l’or) travaille le rythme des gags et de leur enchaînement. Ce qui fascine dans Au bout du monde c’est le croisement de trois types de gags : le gag direct, le gag de répétition et le gag à retardement. Nous pourrions penser que l’enchâssement de ces types de gags se doit d’être soutenu par un rythme haletant, mais la force de Bronzit est de créer une sorte de faux-rythme et d’user du contre-temps.
Comme les burlesques, Bronzit (même s’il se garde de toute interprétation) touche au réel. Ce « bout du monde » n’est pas coupé du monde. Au contraire il évoque une situation singulière (n’oublions pas que notre maison est un poste de douane entre une société ex-soviétique et ce qu’on appelle « l’occident ») du monde, incarnée par le berger qui revient avec une voiture rouge resplendissante alors qu’il avait passé la frontière avec quelques moutons. Quel est donc ce bout du monde et comment à cette place assiste-t-il à ce que nous nommons aujourd’hui confusément la « mondialisation » ?

Yann Goupil 

Pistes de travail

– Qu’est-ce que le bout du monde ? Quel bout du monde aujourd’hui n’est pas travaillé, touché par la mondialisation ? Qu’est-ce que la « mondialisation » ?

– Le chien, la vache, l’oiseau et le chat de Bronzit sont différents des animaux que l’on trouve habituellement dans le dessin animé. Comparer avec Walt Disney par exemple. Essayer de trouver dans la bande dessinée d’autres exemples d’un tel bestiaire.

Commentaires