Réalisé par LUX Scène nationale avec le soutien du Centre National de la Cinématographie, transmettrelecinema.com accompagne les dispositifs de sensibilisation au cinéma : École et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma, Passeurs d’images et les Pôles régionaux d’éducation aux images.
Ces dispositifs proposent chaque année aux enseignants et aux élèves des œuvres représentatives des cinématographies du monde et de la diversité des genres : films du patrimoine, œuvres contemporaines, documentaires, courts-métrages et films d’animation…
transmettrelecinema.com accompagne ces 500 films et les 400 cinéastes qui les ont réalisés, par des ressources et des outils : extraits vidéos et analyses, affiches et livrets, témoignages de réalisateurs, documentaires en écho, partenaires pédagogiques et culturels…
transmettrelecinema.com a été conçu pour les enseignants, élèves et structures culturelles participant à ces dispositifs, également pour les étudiants et cinéphiles.

Le Jour le plus Court – Fête du court métrage

LES 19, 20 ET 21 DÉCEMBRE LE COURT MÉTRAGE EST EN FÊTE

Le Jour le plus Court est une fête populaire et participative qui a pour objectif de promouvoir le court métrage dans tous les lieux et sur tous les écrans. Tous participent au Jour le plus Court – Fête du court métrage : salles de cinéma, écoles, médiathèques, institutions publiques, associations, lieux culturels divers, festivals, en France et à l’international !

Il s’agit d’une manifestation gratuite.

Pour participer, il vous suffit de vous inscrire sur le site internet www.lejourlepluscourt.com (date limite d’inscription le 15 novembre 2014)

Publié le : 10 novembre 2014

L’Agence du court métrage lance en septembre 2014 Un nouvel outil : Le Kinétoscope.

Le Kinétoscope est une plateforme pédagogique en ligne à destination des enseignants, formateurs, intervenants et animateurs jeune public créée dans le but de faciliter la mise en place d’activités d’éducation à l’image.

Le Kinétoscope rend accessible, sur abonnement, un catalogue de 100 courts métrages de durée et de genres différents, s’adressant à tous les types de publics et dont les droits ont été acquis pour un usage pédagogique ainsi qu’un espace personnel de travail.
Le catalogue est destiné à s’enrichir chaque année de nouveaux titres.

Le Kinétoscope a pour vocation de s’inscrire en complémentarité des dispositifs scolaires d’éducation artistique.

Il permet notamment de préparer ou prolonger les découvertes en salle des films du dispositif Ecole et cinéma en mettant à disposition, en ligne, certains films des programmes de courts métrages.

Le Kinétoscope propose également de mettre en rapport des longs métrages des dispositifs avec des courts métrages : d’approcher la singularité des œuvres par la comparaison. L’élève est alors inviter à pointer les différences pour relever les singularités.

En regardant en classe les courts métrages suggérés, Le Kinétoscope invite à s’éloigner du film de long métrage pour mieux l’appréhender. Il s’agit d’approcher les enjeux de représentation et de réception du film en les identifiant d’abord dans d’autres films courts où la mise en scène repose sur des partis pris forts et donc facilement identifiables.

Le Kinétoscope permet alors de percevoir le court métrage comme œuvre à part entière et comme vecteur d’exploration.

Voir le site : http://www.lekinetoscope.fr/

Publié le : 5 septembre 2014

Exposition François Truffaut à La Cinémathèque française

Cet automne, à l’occasion du trentième anniversaire  de la disparition de François Truffaut.

Télécharger la plaquette de l’exposition

À CHACUN SON TRUFFAUT, projet pédagogique

L’Exposition que la Cinémathèque française consacrera à François Truffaut à l’automne 2014 (trente ans après sa disparition en Octobre 1984) donnera l’occasion de faire redécouvrir l’œuvre du cinéaste à des élèves de tous les âges, sur tout le territoire national.

Fait rare et frappant, la filmographie de François Truffaut donne à chacun la possibilité de voir plusieurs films de l’œuvre du cinéaste, et ce à différentes étapes de l’enfance.
Dès le plus jeune âge, les enfants peuvent se constituer une petite filmographie personnelle des films de Truffaut, tout en sachant que d’autres films les attendent et que, pour les voir, il faudra grandir. Entre 6 et 12 ans, on est en empathie et tout aussi surpris par Les 400 coups, L’Argent de Poche ou L’Enfant Sauvage ; on peut également découvrir les secrets du cinéma avec La Nuit américaine.
Jeune adolescent, on fait route avec Antoine Doinel (le sketch de L’Amour à 20 ans : Antoine et Colette), puis on découvre le combat des hommes-livres de Fahrenheit 451 ou la vie et l’amour clandestins du Dernier métro.
Devenu presque adulte, les films de la passion et du romanesque sont désormais accessibles, de Jules et Jim à L’Homme qui aimait les femmes, de La mariée était en noir aux Deux Anglaises et le Continent, sans oublier L’Histoire d’Adèle H. et La Sirène du Mississipi.

Pour accompagner ce cheminement à travers l’œuvre de François Truffaut, la Cinémathèque française souhaite proposer à 15 classes de différentes régions de France de découvrir des films, avec l’accompagnement d’un parrain.

A chacune des classes qui participent à l’opération est associé un collaborateur de François Truffaut (acteur, collaborateur technique, musicien), un cinéaste, un acteur ou un écrivain contemporain pour qui l’influence de Truffaut a été forte, ou bien encore un critique de cinéma.

Entre septembre et décembre 2014, chaque parrain rendra visite à une classe pour échanger autour du film avec les élèves, un film qui aura été préalablement vu, pour évoquer sa collaboration avec le cinéaste ou pour transmettre son goût de l’œuvre.

Personnalités pressenties :
Jean-Pierre Léaud – Fanny Ardant – Jeanne Moreau – Catherine Deneuve – Gérard Depardieu – Nathalie Baye – Bernard Menez – Sabine Haudepin – Alexandra Stewart – Eva Truffaut – Yann Dedet – Jean-François Stevenin – André Dussollier – Andréa Ferréol – Christine Pellé – Claude de Givray – Jean Gruault – Martine Barraqué – Pierre-William Glenn – Denys Clerval – Alain Souchon – Olivier Assayas – Arnaud Depleschin – Mia Hansen LØve – Axelle Ropert – Philippe Faucon – Valérie Donzelli – Céline Sciamma – Guillaume Brac – Xavier Beauvois- Rebecca Zlowtovski – Cédric Kahn – Emmanuel Mouret – Mathieu Amalric – Bertrand Bonnello – Christophe Honoré – Thierry Jousse – Serge Toubiana, etc.

En fin d’année, le jeudi 18 décembre 2014 (sous réserve encore), la Cinémathèque française accueillera toutes les classes et leurs parrains pour une journée exceptionnelle consacrée à François Truffaut, avec des visites de l’exposition et des projections de films en salle Henri Langlois.

Publié le : 30 novembre 2013