SIMKOVA Vera

réalisateur

Biographie

Née en 1935, Vera Simkova fait des études de cinéma à l’Académie des Beaux-Arts et de Musique de Prague. Elle en sort diplômée à l’âge de 22 ans. Elle travaille aux studios Barrandov qui sont les principaux studios de cinéma tchèque et parmi les plus grands en Europe. Ils ont été créés en 1931 par Milos et Vaclav Havel, oncle et père du président du même nom. Dans ces studios, elle prête concours à des réalisateurs confrmés, Jiri Hanibal et Vojtech Jasný qui fut décrit par Milos Forman comme « Le père spirituel de la Nouvelle vague tchécoslovaque ».

Dans l’ancienne Tchécoslovaquie, le production régulière de flms pour enfants a été assurée par l’existence d’une industrie cinématographique nationalisée qui met de côté un budget pour ce type de flms. Grâce à ce soutien de l’Etat de nombreux flms de genres différents ont été réalisés pour les enfants. Beaucoup de cinéastes se sont tournés une ou deux fois dans leur carrière vers l’univers des enfants mais ceux qui en ont fait une mission de vie comme Vera Simkova sont peu nombreux.

Lorsqu’on demande à Vera Simkova ce qu’est un flm pour enfants, elle répond : « C’est un film de qualité comme pour les adultes. Je ne fais pas de distinction entre adultes et enfants. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’adap- ter la forme ou le contenu d’un film en fonction d’un public déterminé. Les enfants sont très réceptifs, leur fantaisie donne tant de versions multiples à un simple thème que nous n’avons pas besoin de rêver pour eux ! »

La réalisatrice consacre son attention aussi bien aux enfants d’âge préscolaires qu’aux adolescents troublés. Elle sonde les mystères de leur âme, leurs pensées, leurs joies et leurs peines. Elle prend le parti d’ancrer ses flms dans la réalité ce qui ne les empêche pas d’être divertissants. Née dans une petite ville de montagne « Lomnice nad Popelkou », elle a rarement quitté cette zone et tourné loin des studios avec des petits acteurs originaires eux aussi de cette ville. Ses flms ne sont pas didactiques mais ils mettent en avant la variété des caractères humains, la valeur des bonnes relations avec son prochain et la néces- sité de prendre soin de la nature.

Filmographie

  • 1966 Katia et le crocodile (katia a krokodyl) (co-réalisation avec Jan Kucera)
  • 1968 Le nid ou Tony, tu es cinglé
  • 1990 Houpacka
  • 2001 Kruh (Cirlce)

Vera Simkova produit un premier film plein d’humour en 1964 « Messieurs, invitez vos dames » puis réalise l’année suivante son rêve : tourner un flm , pour, sur, et avec des enfants « Katia et le crocodile ». Suivront ensuite de 1972 à 1990 six autres longs métrages :
1972 « Blanche Neige » 1979 « Brontosaurus » 1980 « Le géant des montagnes et des skieurs » 1985 « Je cherche une maison pour mes pigeons » 1988 « Ne ronchonne pas, écureuil » 1990 « Le hamac ».