POIRIER Manuel

réalisateur, scénariste

Biographie

Manuel Poirier est né au Pérou en 1954. Il quitte le lycée pour devenir ouvrier, visiteur de prison, ébéniste, responsable de stages d’insertion dans un centre culturel. Puis vers la trentaine, il décide de s’orienter vers le cinéma et tourne consécutivement trois court métrages : La Première Journée de Nicolas, La Lettre à  Dédé et Appartement 62 (1984-86). Viennent ensuite des films institutionnels et une série comique pour Canal Plus intitulée  » Sales Histoires « .

En 1990, il quitte Paris pour la Normandie. Deux ans plus tard, il réalise La Petite Amie d’Antonio, non sans avoir dà» tourner les vingt premières minutes pour obtenir le financement. Bien reçu par la critique, le film nous transporte dans une ville normande (Le Havre), partagée entre l’aigreur de la monotonie et la douceur d’une poésie provinciale retrouvée. Dans ce premier film, c’est déjà  cette attention douce et sincère vers les gens qui caractérise son travail.

En 1994, c’est …à  la campagne, un film tourné du côté de Brionne (comme Marion plus tard) qui tente de traduire la difficulté du retour à  la nature pour d’anciens citadins. On retrouve le même schéma de scénario pour ARTE, dans la collection  » Les Années lycée « . Mais la direction d’acteurs (non-professionnels) manque de fermeté, et la narration finit par sacrifier à  la rigueur.

Après la sortie de Marion en 1997, Manuel Poirier se lance à  la conquête de la Bretagne pour réaliser Western (Prix du Jury à  Cannes en 1997). Sur fond de crise morale et sociale, deux individus errent en quête d’un territoire ou d’une appartenance au groupe. Le voyage terminé, la solitude de chacun fait place à  une tablée d’enfants rieurs en compagnie desquels se trouvent des adultes réconciliés, et enfin casés.

Le rapport à  la famille est une donnée première des films de Manuel Poirier. Or, quand celle-là  se désagrège, une autre aussitôt, plus souple, plus simple, plus libre, vient la suppléer : la bande de copains. Aussi, pour faire son cinéma, Poirier a-t-il su s’entourer d’une famille d’acteurs.

Filmographie

Longs métrages

  • 1992 La Petite Amie d'Antonio
  • 1995 ... à la campagne
  • 1997 Marion
  • 1997 Western
  • 1987 Sales Histoires (TV)
  • 1994 Attention fragile (TV)
  • 1997 Marion
  • 1997 Western
  • 2000 De la lumière quand même
  • 2001 Te quiero
  • 2002 Les femmes... ou les enfants d'abord
  • 2004 Chemins de traverse
  • 2006 La maison
  • 2009 Le café du pont

Courts métrages

  • 1984 La Première Journée de Nicolas
  • 1985 Lettre à Dédé
  • 1986 Appartement 62

Mise à jour le 24 octobre 2014