MELVILLE Jean-Pierre

acteur, producteur, réalisateur, scénariste

Biographie

(1917-1973)

Jean-Pierre Grumbach naquit à  Paris en 1917. Passionné de cinéma dès l’enfance, il se lança dans une carrière de metteur en scène et de producteur après la deuxième guerre mondiale, à  laquelle il avait participé dans les forces de la France Libre.

Prenant le pseudonyme de Melville en hommage au grand auteur américain de Moby Dick, il démontra avec son premier film Le Silence de la mer (1949) un niveau d’originalité et d’indépendance qui allait faire de lui un précurseur et un mentor des cinéastes de la Nouvelle vague. La majeure partie de son oeuvre visera cependant le grand public, utilisant des thèmes provocateurs ou populaires (la tentation d’un homme d’église dans Léon Morin prêtre (1963), la résistance dans L’Armée des ombres (1969)) et faisant appel à  des comédiens de grande envergure (Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Catherine Deneuve). C’est surtout dans le domaine du film policier que Melville fera sa réputation avec Bob le flambeur (1956), Deux hommes dans Manhattan (1959), Le Doulos (1963) et, surtout, le film qu’on considère généralement comme son chef-d’oeuvre, et un des meilleurs policiers de tous les temps, Le Samoura௠(1967).

Melville manie le genre policier avec une maîtrise étonnante, combinant des intrigues serrées et pleines de mystères avec une mise en scène sobre qui accentue le suspens. Mais c’est la conception de ses personnages qui porte sa signature: ce sont des êtres solitaires et silencieux dont les mobiles restent souvent obscurs, provoquant chez le spectateur le malaise d’un drame existentiel. Toujours préoccupé par la précision du jeu de ses acteurs, Melville a lui-même figuré dans plusieurs films, les siens ou ceux des autres : Orphée (Cocteau – 1949), A Bout de souffle (Godard – 1960), Landru (Chabrol – 1962). Il meurt en 1973.

Filmographie

  • 1945 Vingt-quatre heures de la vie d'un clown (court métrage)
  • 1947 Le Silence de la Mer
  • 1950 Les Enfants terribles
  • 1953 Quand tu liras cette lettre
  • 1955 Bob le flambeur
  • 1959 Deux hommes dans Manhattan
  • 1961 Léon Morin, prêtre
  • 1963 Le Doulos.
  • 1963 L'Aîné des Ferchaux
  • 1966 Le Deuxième souffle
  • 1967 Le Samouraï
  • 1969 L'Armée des ombres
  • 1970 Le Cercle rouge
  • 1972 Un flic.
  • Mise à jour le 14 mai 2009

    Outils

    Bibliographie

    Le cinéma selon Melville : entretiens avec Rui Nogueira, Nogueira, Rui, Editons Cahiers du cinéma / Gallimard, 1996.