LAUDENBACH Sébastien

illustrateur, producteur, réalisateur, scénariste

Biographie

Enfant, Sébastien Laudenbach rêve de devenir marionnettiste puis dessinateur de BD. Il suit un parcours littéraire, dessine spontanément et prend des cours de théâtre, puis étudie les arts décoratifs à l’ÉNSAD et intègre, presque fortuitement, une section dédiée au cinéma d’animation. Son film de fin d’études, qui pose déjà les lignes de force de son écriture cinématographique, est immédiatement remarqué. Le réalisateur contribue à la création de l’OUANIPO, OUvroir d’ANImation POtentielle (cousin de l’OULIPO, célèbre en littérature) qui développe une recherche expérimentale autour de l’image animée et fonde le concept cryptokinographie. Il crée des affiches, des génériques de films et des séquences d’animation pour d’autres cinéastes (Emmanuel Mouret, Noémie Lvovsky…), réalise une douzaine de courts métrages d’animation (dessin et prises de vue réelles), et travaille ponctuellement pour l’édition jeunesse. Depuis 2001, il enseigne l’animation à l’ÉNSAD de Paris.

Filmographie

Courts-métrages
• 1999 : Journal
• 2004 : Des câlins dans les cuisines
• 2006 : Morceau
• 2009 : Regarder Oana
• 2010 : Vasco
• 2012 : Les yeux du renard (co-réalisé par Chiara Malta)
• 2013 : XI. La Force
• 2014 : Daphné ou la belle plante (co-réalisé par Sylvain Derosne)
• 2014 : 4 films-de-poésie, en collaboration avec Luc Bénazet : Un accident de la chasse, Osn, Obet et Droit et gauche
• 2017 : Vibrato
• 2018 : quatre clips animés pour un album de musique de Dominique A (ainsi que la pochette)

Long métrage
• 2016 : La Jeune Fille sans mains