KOBAKHIDZE Mikhaïl

acteur, monteur, musicien, réalisateur, scénariste

Biographie

Dans les années 60, ce cinéaste géorgien, né le 5 avril 1939 à Tbilissi, fut victime de la censure soviétique pour avoir commis des films courts exaltant, effrontément, une liberté alors inconnue. Cinq courts métrages réalisés et puis s’en va, aux premiers temps de l’ère glaciaire brejnevienne…

Pourtant rien de corrosif dans cette insouciance, hormis cette liberté proprement dite, qui se moque des clichés liés à l’imagerie socialiste (l’uniformisation des taches, l’aspect collectiviste opposée à l’individualisme de ses personnages). Sujet principal de ses films, la relation amoureuse entre deux jeunes gens, à construire ou à préserver. Boy meets girl. Insultant pour les autorités soviétiques de l’époque. On ne parle pas d’amour monsieur, on travaille dans notre pays. Kobakhidzé résiste, ce qui lui coûtera une carrière.

Il serait facile d’évoquer Keaton, Tati. Le mode est burlesque, le ton est ludique et le tout est muet et sonore. Seulement, Kobakhidzé a sa propre personnalité, son propre style privilégiant une force chorégraphique grandissante que la vision chronologique de ces courts métrages permet de constater.

Kobakhidzé investit totalement le format du court métrage avec une jubilation et une mécanique de précision impressionnantes.

Filmographie

  • 1961 Jeune Amour
  • 1962 Carrousel
  • 1964 La Noce
  • 1967 Le Parapluie
  • 1969 Les Musiciens
  • 2001 En cheminFiche mise à jour le 7 mai 2009