Jung / Laurent Boileau

chef-monteur, chef-opérateur, réalisateur

Biographie

JUNG
Jung est né le 2 décembre 1965 à Séoul, en Corée du Sud. Adopté par une famille belge en 1971, il prend le nom de Jung Henin. Il suit des études d’Humanités Classiques (latin et mathématiques) à l’Athénée Royal de Rixensart, avant de fréquenter un an, en 1985, l’atelier Saint-Luc de Bruxelles. Il étudie ensuite à l’Académie des Beaux-arts de Bruxelles, en section Illustration. Parallèlement, il fait un bref passage dans la section dessin animé, à la Cambre. C’est en 1987 que sa carrière prend un tournant décisif, puisqu’il rencontre Marc Michetz, qui le présente au magazine Spirou. Cela lui permet d’illustrer quelques courts récits dans Spirou et Tintin. Il travaille alors quelques mois dans l’atelier d’Yslaire et de Darasse, et illustre aussi les couvertures du Belgian Business Magazine. En 1991, Jung publie le premier des quatre tomes de Yasuda, chez Hélyode-Lefranc. La finalité de ses dessins est pour lui de faire transparaître des émotions, des sentiments, avec des personnages bien présents, vivants. En 1997, en collaboration avec Martin Ryelandt, il réalise La Jeune Fille et le Vent, aux Éditions Delcourt. L’univers asiatique de cette série d’heroïc-fantasy est un retour à ses origines coréennes, et le fantastique lui permet de renforcer le côté évocateur de son dessin. En 2001, il publie avec Jee-Yun Kwaïdan (3 tomes) aux Éditions Delcourt, une nouvelle série qui frappe par la beauté des couleurs directes et la poésie subtile et raffinée qui émane de ce conte nippon. En 2006, toujours en collaboration avec Jee-Yun, il publie Okiya, un conte érotique japonais. Il a publié aux Éditions Delcourt Kyoteru une histoire sur le monde des enfants ninjas. Le premier volume de la trilogie Couleur de peau : Miel sort en librairie. Après quelques allers retours entre la Belgique et la Thaïlande, Jung décide de poser ses valises en France.

LAURENT BOILEAU
Laurent Boileau, 43 ans, a travaillé pendant 10 ans comme chef opérateur puis comme chef monteur sur de nombreux documentaires (France 2, France 3, France 5, Canal +, Planète…). En 1999, il passe à la réalisation. Il participe à la série L’Éducation en questions, produite par Mosaïque Films pour France 5. En 2002 et 2003, il réalise Un collège pas comme les autres pour Planète future sur un collège innovant à Lyon. Sa passion pour la bande dessinée et plus généralement sur les arts graphiques l’amène à réaliser plusieurs films sur le 9e art : Les artisans de l’imaginaire (France 3, 2004), Spirou, une renaissance (TLM, 2004), Franquin, Gaston et compagnie (France 5, RTBF, 2005), Les Chevaux de papier (Equidia, 2006), Sokal, l’art du beau (France 3, 2007), La Pologne de Marzi (TV Rennes 35, 2009). À l’occasion des 20 ans de la chute du mur de Berlin, il a développé une série d’animation pour la RTBF et curiosphere. tv (diffusée également au Festival de Pessac). Parallèlement à son métier de réalisateur, il a chroniqué sur le site d’actualités actuabd.com et animé le site BD de France Télévisions.

Filmographie

Films réalisés par Laurent Boileau

  • Marzi, la fin du communisme (Animation, 10x3’, 2009)
  • La Pologne de Marzi (26’, 2009)
  • Sokal, l’art du beau (26’, 2007)
  • Les Chevaux de papier (52’, 2006)
  • Franquin, Gaston et cie (52’, 2005)
  • Spirou, une renaissance (52’, 2004)
  • Les artisans de l’imaginaire (52’, 2004)
  • Un collège pas comme les autres (52’, 2002)
  • L’Éducation en questions : Pauline Kergomard ou l’école maternelle : pourquoi faire ? – Édouard Claparède ou peut-on faire une école mesure ? (2 x 13’, 2001)

Outils

Bandes-dessinées (Jung)

  • Couleur de peau : Miel (depuis 2007, Éditions Quadrants)
  • Frôlements (2009, Éditions Paquet)
  • Kyoteru (depuis 2008, Éditions Delcourt)
  • Kwaïdan (2001-2008, Éditions Delcourt)
  • Okiya (2006, Éditions Delcourt)
  • La Jeune Fille et le vent (1997-1999, Éditions Delcourt)
  • Yasuda (1991-1995, Éditions Hélyode)