HERZOG Werner

réalisateur, scénariste

Biographie

Werner Herzog (de son vrai nom Werner H. Stipetic) est né à Munich le 5 septembre 1942. Il grandit en Bavière dans un village de montagne isolé et privé de tout accès au cinéma, à la télévision ou au téléphone. Le cinéaste affirme avoir passé son premier appel téléphonique à l’âge de 17 ans.
Lycéen, il travaille de nuit dans une usine d’acier afin de réunir l’argent nécessaire pour auto-produire son premier film, Héraclès. Il a alors 19 ans. A travers un montage d’images issues de matériaux divers, Herzog construit dans ce premier court-métrage une réflexion sur la puissance de l’homme. Ce film sera le départ d’une oeuvre dense, hétéroclite, voyageuse, en un mot passionnante, débutée au milieu des années 1960 et composée de plus de cinquante films. Dès ses premières formes, Signes de vie, Fata Morgana, ou encore Futur handicapé, il affirme l’essence de son travail : refusant de se laisser enfermer dans la dichotomie entre fiction et documentaire, il est en quête perpétuelle d’une «vérité au delà des faits et bien plus profonde que les faits». De son Allemagne natale à la jungle amazonienne, de l’immensité des déserts de sable ou de glace, l’infatigable voyageur Herzog traque dans l’ailleurs la dimension épique dont seront empreints les films qui le placeront en tête du renouveau du cinéma allemand des années 1970, L’Énigme de Kaspar Hauser, et Aguirre, la colère de Dieu, notamment. Son goût de l’extrême le pousse à des situations de tournage et des rencontres toujours plus inouïes, dont celle avec l’acteur Klaus Kinski culminera avec Fitzcarraldo.
Depuis le milieu des années 1980, le cinéaste moins exposé médiatiquement, n’a jamais cessé de rechercher, à travers l’image, le supplément immatériel de la vie.

Filmographie

Courts métrages

  • 1962 Herakles
  • 1964 Spiel im Sand
  • 1966 Die Beispiellose verteidigung der Festung Deutschkreut
  • 1967 Letzte Worte (Dernières paroles)
  • 1968 Massnahmen gegen Fanatiker
  • 1973 Die Grosse Ekstase des Bildschnitzers Steiner-ski-flug-chanze Planica (La Grande extase du sculpteur sur bois Steiner)
  • 1976 How much wood would a woodchuck chuck
  • 1976 Mit mir will keiner spielen
  • 1976 La Soufrière
  • 1992 Lektionen in finsternis

 

Longs métrages

    • 1967 Lebenzeichen (Signes de vie)
    • 1968 Auch Zwerge haben klein angefangen (Les Nains aussi ont commencé petits)
    • 1968 Fata morgana
    • 1969 Die Fliegenden Arzte von Ostafrika (Les Docteurs volants de l'Afrique de l'est)
    • 1970 Behinderte Zukunft (Avenir handicapé)
    • 1970 Land des Schweigens und der Dunkelheit (Le pays du silence et de l'obscurité)
    • 1972 Aguirre, der Zorn Gottes (Aguirre, la colère de Dieu)
    • 1974 Jeder für sich und Gott gegen alle (L'Enigme de Kaspar Hauser)
    • 1976 Herz aus Glass (Coeur de verre)
    • 1976 Stroszek (La Ballade de Bruno)
    • 1978 Nosferatu, Phantom der Nacht (Nosferatu, fantôme de la nuit)
    • 1978 Woyzeck
    • 1980 Glaube und wahrung (Fric et foi, l'homme de Dieu en colère)
    • 1980 Huie's sermon (Le sermon de huie)
    • 1981 Fitzcarraldo
    • 1983 Wo die grünen Ameisen träumen (Le Pays où rêvent les fourmis vertes)
    • 1987 Cobra verde
    • 1988 Les Français vus par... : Les Gauloises
    • 1989 Wodaabé, die Hirten der Sonne (Wodaabé, les bergers du soleil)
    • 1990 Echos aus einem düsteren Reich (Echos d'un sombre empire)
    • 1990 Schrei aus Stein (Cerro Torre - Le cri de la roche)
    • 1993 Glocken aus der Tiefe
    • 1997 Little Dieter needs to fly
    • 1998 Mein liebster Feind (Ennemis intimes)
    • 2000 Invincible
    • 2001 Ten minutes older : The Trumpet
    • 2004 Grizzly man
    • 2009 Bad Lieutenant 
    • 2010 La grotte des rêves perdus
    • 2011 Happy People: A Year in the Taiga ( (co-réalisation   Dmitry Vasyukov
    • 2013 Into the Abyss

 

Mise à jour le 24 octobre 2014