GILLIAM Terry

acteur, producteur, réalisateur, scénariste

Biographie

Terry Gilliam est né en 1940, à  Minneapolis, dans le Minnesota. En 1951, sa famille s’installe à  Los Angeles. Il a dix-huit ans lorsqu’il entreprend des études de physique, avant de fréquenter l’à‰cole des Beaux-Arts et de s’orienter vers les sciences politiques. Mettant à  profit cet apprentissage hétéroclite, il prend la direction d’une revue littéraire qu’il transforme en magazine satirique illustré de ses propres dessins comiques. En 1962, il entre dans la joyeuse équipe de la revue « Mad », spécialisée dans l’humour du non-sens iconoclaste. Ses dessins dans « Mad » puis dans « Help », lui valent une solide réputation de non-conformisme corrosif.

En 1967, après un voyage en Europe et une brève activité de publiciste, Terry Gilliam quitte les à‰tats-Unis et s’installe à  Londres, comme dessinateur. Il y retrouve John Cleese, un ami rencontré à  New York, qui l’introduit dans les milieux de la télévision britannique. Là, Terry Gilliam compose des sketches comiques, participe à  la rédaction de scénarios, s’improvise acteur et dirige les séquences de téléfilms d’animation. Il devient l’ami d’un petit groupe de joyeux lurons, par ailleurs universitaires diplômés : Graham Chapman, Eric Iddle, Terry Jones, Michael Palin et, bien évidemment, John Cleese. Leurs goà»ts communs les conduiront à  créer la fameuse équipe des « Monty Python », qui conna’eet un véritable triomphe avec l’émission « Monty Python Flying Circus », de septembre 1969 à  janvier 1974.

En 1973, le groupe sélectionnait les gags les plus insolents pour un film de cinéma, And Now for Something Completely Different (Pataquesse), où Terry Gilliam se réservait les séquences d’animation et dà¯fets spéciaux. Son nom figure aux génériques des autres films des Monty Python : Sacré Graal (co-réalisé avec Terry Jones, acteur), La Vie de Brian (co-réalisateur, acteur animation du générique), Le Sens de la vie (court métrage qui sert de prologue, programmé avant le film).

Il est le réalisateur à  part entière de Jabberwocky (1976), d’après un poème de Lewis Carroll, Bandits, bandits (1982), Brazil (1985), une métaphore sur la tyrannie dans un futurisme inquiétant, Les Aventures du Baron de Munchausen (1988), version très personnelle du classique allemand de Joseph von Baky (1943), Fisher King (Le Roi pêcheur, 1991) sur le mal de vivre d’un animateur de radio obsédé par le mythe du Graal, L’Armée des douze singes (1995) un voyage dans le temps inspiré du court métrage français La Jetée, de Chris Marker (1962), Las Vegas parano (1998), vertigineuse plongée dans l’univers du clinquant, de la drogue et de l’arrivisme.

Les Monty Pythons Oxford-Cambridge ? à  cette question, on répond : deux universités anglaises anciennes et célèbres, ou une compétition sportive à  la rame, entre les étudiants des deux écoles’85 Mais, depuis septembre 1969, on aurait tendance à  répondre : « Monty Python » !

Côté Oxford
Terry Jones, acteur et scénariste, se déclare diplômé en « Paranoà¯a appliquée ». C’est lui qui, dans La Vie de Brian, tient le rôle de la mère de Brian, mégère édentée qui flanque à  la porte les Rois mages égarés. Dans Le Sens de la vie, il explose pour une bouchée de trop. Après avoir signé les réalisations de La Vie de Brian et du Sens de la vie, il devient l’auteur à  part entière de Personal Services (1986), satire de l’arrivisme et de la perversité, Erik le viking (1989), parodie historique, Wind in the Willows (1995), d’après un conte pour enfants de l’auteur écossais Kenneth Grahame, avec dans les rôles principaux une taupe, un rat, un blaireau et un crapaud.
Michael Palin, le bavard impénitent, excellait surtout dans le spectacle de cabaret, avant d’écrire quelques sketches drôles pour la BBC. Il adore les rôles à  transformations. Dans La Vie de Brian, il est tour à  tour un roi mage, Monsieur Gros-Nez, un révolutionnaire, une femme qui lance la deuxième pierre, un ex-lépreux, un ancien prisonnier, Ponce Pilate, Nisus Wettus, le centurion qui organise les crucifixions.

Côté Cambridge Graham Chapman, docteur en médecine, pense que la rigolade est la meilleure des thérapeutiques. Ses études lui servirent lorsqu’il joua à  la télévision une série folle et originale dans laquelle figurait une équipe d’internes chasseurs de jupons dans un hôpital vétuste. Eric Idle, ancien étudiant en anglais, fut d »ord acteur dans « Revue Footlights ». John Cleese, le plus âgé du groupe (il est né en 1939), ancien étudiant en droit, fut lui aussi acteur dans « Revue Footlights ».

Terry Gilliam ne vient ni d’Oxford ni de Cambridge, mais son intégration au groupe ne posa aucun problème…

Filmographie

  • 1976 Jabberwocky
  • 1982 Time Bandits (Bandits, bandits)
  • 1985 Brazil
  • 1988 The Adventures of Baron Mücnchhausen (Les Aventures du baron de Münchhausen)
  • 1991 Fisher King (Le Roi pêcheur)
  • 1995 Twelve Monkeys (L'Armée des douze singes)
  • 1998 Fear and Loathing in Las Vegas (Las Vegas parano)
  • 2002 Good Omens
  • 2005 The Brothers Grimm
  • 2006 Tideland
  • 2009 L'imaginarium du Docteur Parnassus
  • 2011 The Wholly Family (court métrage)
  • 2013 Zero Theorem

Mise à jour le 24 octobre 2014