FRANJU Georges

réalisateur

Biographie

(1912-1987)

La vie cinématographique de Georges Franju, né en 1912, passionné très tôt par le cinéma muet (Fritz Lang et F. W. Murnau sont ses deux cinéastes préférés), se découpe en trois grandes périodes.
La première est marquée par son amitié avec Henri Langlois, rencontré en 1934. Ensemble, ils créent le Cercle du cinéma, qui diffuse des films rares, fondent une revue (Cinématographe, deux numéros seulement) et surtout créent, en 1936, ce qui deviendra, dans le monde, un lieu mythique pour l’amour du cinéma, la Cinémathèque française.
La deuxième est marquée par le documentaire. En 1948, Franju réalise un court métrage sur les abattoirs de Paris, Le Sang des bêtes. Pendant dix ans, un rare talent à  révéler la poésie inhérente à  toute réalité, même sordide ou morbide, fait de lui un grand documentariste français.

La troisième est marquée par la fiction. 1958 : Franju réalise La Tête contre les murs. 1959 : Les Yeux sans visage. Sept autres longs métrages suivront, parmi lesquels des adaptations de François Mauriac (Thérèse Desqueyroux, 1962), Jean Cocteau (Thomas l’Imposteur, 1965) ou Emile Zola (La Faute de l »bé Mouret, 1970). Bien qu’admiré pour son goà»t du fantastique, sa capacité à  balancer l’horreur par une singulière tendresse, sa grande originalité à  l’intérieur du cinéma français, Franju ne trouvera jamais, dans ce cinéma, la place qu’il mérite. Son oeuvre demeure aussi méconnue que mal aimée. A partir de 1973, il travaille surtout pour la télévision. Il meurt en 1987.

Filmographie

  • 1934 Le Metro
  • 1948 Le Sang des bêtes
  • 1950 En passant par la Lorraine
  • 1951 Hotel des Invalides
  • 1952 Le Grand Melies
  • 1953 Monsieur et Madame Curie
  • 1954 Les Poussieres
  • 1955 A propos d'une riviere
  • 1955 Mon chien
  • 1956 Sur le pont d'Avignon
  • 1956 Le Theatre national populaire
  • 1958 Notre-Dame, cathedrale de Paris
  • 1958 La Tete contre les murs
  • 1958 La Premiere Nuit
  • 1959 Les Yeux sans visage
  • 1961 Pleins Feux sur l'assassin
  • 1962 Therese Desqueyroux
  • 1963 Judex
  • 1964 Thomas l'imposteur
  • 1965 Paris est une foret
  • 1965 Marche aux puces
  • 1966 Rencontre avec Fantomas
  • 1967 Le Modern'Style a Paris
  • 1967 Amiens, ville ouverte
  • 1967 Eiffel, le magicien du fer
  • 1967 La Tapisserie de Bayeux
  • 1967 Le Musee d'Arromanches
  • 1967 Service des affaires classees
  • 1968 La Normandie de Marcel Proust
  • 1969 Strasbourg de Georges Franju
  • 1969 L' Affiche et la rue
  • 1970 La Faute de l"be Mouret
  • 1973 Nuits rouges
  • 1976 Georges Melies raconte par son fils
  • 1976 Photos souvenirs de Madeleine Renaud
  • 1977 La Discorde
  • 1978 Le Dernier Melodrame

    Mise à jour le 6 mai 2009