CHAPLIN Charles Spencer

acteur, musicien, réalisateur, scénariste

Biographie

(1889-1977)

Né dans un quartier pauvre de Londres le 16 avril 1889, Charles Spencer Chaplin n’a qu’un an lorsque son père part en tournée dans les théâtres de vaudeville américains. Restée seule à  Londres, sa mère noue une liaison avec une vedette de music-hall. Lorsqu’il revient des à‰tats-Unis, Chaplin-père découvre la nouvelle situation conjugale et abandonne sa famille… Il mourra dix ans plus tard, à  trente-sept ans, ravagé par l’alcool.

L’enfance du jeune Charles est donc agitée. Avant de mourir, son père lui fait quitter l’orphelinat pour les planches. Chaplin n’a pas encore dix ans et il entame une carrière d’artiste professionnel qu’il ne va plus quitter. Vedette de music-hall à  dix-neuf ans, il est engagé dans la troupe de Fred Karno qui était alors le plus important impresario de sketches. Chez Karno, notre jeune acteur apprend et perfectionne l’art de la pantomime : acrobaties et clowneries, rire tragique et secourable, mélancolie, sketches, danses et jongleries sobrement mêlés. Au cours d’une tournée de la troupe en Amérique, la compagnie « Keystone », récemment fondée à  Los Angeles par Mack Sennet, lui adresse une proposition de contrat. Pour Chaplin, l’aventure du cinéma commence.

Il arrive aux studios en décembre 1913. Dès ses débuts à  Hollywood, Chaplin gêne les professionnels habitués des grosses farces tournées alors. Trop raffiné dans ses caricatures, la finesse de son métier et sa virtuosité mimique empêchent la rapidité de production des films  » Keystone  » habituellement mis en bo’eete en quelques heures. Exaspéré par les suppressions au montage de ses meilleurs numéros, Chaplin décide de devenir Charlot le vagabond, et recentre tout son comique autour du nouveau personnage et de sa silhouette qu’il inaugure dans Charlot est content de lui (1914), son deuxième film comme acteur. Dès cette première apparition, le public et les commandes des distributeurs affluent. Mécontent du travail des réalisateurs, Chaplin prend en main, à  partir de juin 1914 et jusqu’à  la fin de sa vie, la mise en scène de ses films. Admirateur de Griffith, Chaplin ma’eetrise tout de suite les techniques de récit de l’art cinématographique.

L’ascension est alors fulgurante. Au rythme de ses salaires qui décuplent d’années en années, Chaplin passe de studios en studios, de la « Keystone » à  « Essanay » (1915), quittant celle-ci pour la  » Mutual  » (1916) et cette dernière pour la « First National » (1918). Lorsqu’en 1919 un vent de révolte souffle sur Hollywood où les acteurs et cinéastes se déclarent exploités, il s’associe à  Griffith, Mary Pickford et Douglas Fairbanks pour fonder la « United Artists ». Son premier film pour sa nouvelle firme sera L’Opinion Publique (1923), chef-d’oeuvre qui ne remporta pas le succès escompté. Plus indépendant, le style du cinéaste s’affine et ne se contente plus du burlesque. Chaplin fait peu à  peu entrer dans son univers comique celui du mélodrame et de la réalité sociale (La Ruée vers l’or, 1925).

Tandis qu’il travaille sur Le Cirque (1928) et règle ses déboires conjugaux qui alimentent la presse de l’époque, le cinéma conna’eet la révolution du parlant. Chaplin, qui avait élevé l’art de la pantomime à  son degré maximum, accepte pour son prochain film (Les Lumières de la ville, 1931) de mettre de la musique et des effets sonores, mais ne se détourne pas de son projet initial de film muet. Le grand ma’eetre du cinéma muet résiste au parlant. Pour Les Temps modernes (1936), il enregistre quelques scènes dialoguées puis se ravise, faisant de cette oeuvre le dernier film muet tourné à  Hollywood et l’ultime apparition à  l’écran de Charlot le vagabond.

Chaplin après Charlot ne peut plus ignorer le cinéma parlant. à  la veille de la Seconde Guerre mondiale, il s’inquiète de ce qu’il appelle les « mauvaises manières » qui règnent dans le monde. Après avoir été cité devant la « Commission des activités anti-américaines » en 1939, il tourne Le Dictateur (1940) et s’insurge contre la tyrannie bouffonne qui envenime l’Europe. Pendant la guerre, de sombres manoeuvres du FBI tentent d’humilier et de discréditer le cinéaste qui se laisse alors aller à  la désillusion face à  l’intolérance grandissante de l’Amérique. En 1946, Chaplin tourne son film le plus dur et cynique, Monsieur Verdoux,  » comédie de meurtres  » amère et critique acerbe du monde de l’Après-Guerre. Puis vient Limelight (1952) où le cinéaste décrit la triste fin d’un clown dans le Londres de son enfance.

Chaplin renonce alors à  sa résidence aux à‰tats-Unis et installe sa famille en Suisse jusqu’à  la fin de ses jours. Après avoir reçu le Prix International de la Paix en 1954, il reconstitue New York à  Londres pour Un roi à  New York (1957) où il montre du doigt et ridiculise la « chasse aux sorcières » menée dans l’Amérique de la Guerre froide. La rédaction de son autobiographie l’occupe ensuite durant les six années suivantes, de 1959 à  1964. En 1967, il tourne son dernier film, en couleurs, La Comtesse de Hong Kong, avec Sophia Loren et Marlon Brando. La critique éreinte le film, pourtant magnifique.

Au cours des années 70, le monde entier semble rivaliser pour lui rendre hommage : Prix spécial au Festival de Cannes en 1971, Lion d’or à  Venise, Légion d’Honneur, anoblissement par la reine d’Angleterre, Oscar spécial à  Los Angeles… Fêté et adulé, Sir Charles Spencer Chaplin s’éteint le 25 décembre 1977.

Filmographie

Réalisations

  • 1914 Charlot et le chronomètre (Twenty Minutes of Love)
  • 1914 Charlot est encombrant (Caught in the Rain)
  • 1914 Madame Charlot (A Busy Day)
  • 1914 Charlot et le mannequin (Mabel's Married Life)
  • 1914 Charlot dentiste (Laughing Gas)
  • 1914 Charlot garçon de théâtre (The Property Man)
  • 1914 Charlot peintre (The Face on the Bar Room Floor)
  • 1914 Fièvre printanière (Recreation)
  • 1914 Charlot grande coquette (The Masquerader)
  • 1914 Charlot garde-malade (His New Profession)
  • 1914 Charlot et Fatty en bombe (The Rounders)
  • 1914 Charlot concierge (The New Janitor)
  • 1914 Charlot rival d'amour (Those Love Pangs)
  • 1914 Charlot mitron (Dough and Dynamite)
  • 1914 Charlot et Mabel aux courses (Gentlemen of Nerve)
  • 1914 Charlot déménageur (His Musical Career)
  • 1914 Charlot papa (His Trysting Place)
  • 1914 Charlot et Mabel en promenade (Getting Acquainted)
  • 1914 Charlot roi (His Prehistoric Past)
  • 1915 Charlot débute (His New Job)
  • 1915 Charlot fait la noce (A Night Out)
  • 1915 Charlot boxeur (The Champion)
  • 1915 Charlot dans le parc (In the Park)
  • 1915 Charlot veut se marier (A Jitney Elopement)
  • 1915 Charlot vagabond (The Tramp)
  • 1915 Charlot à la plage (By the Sea)
  • 1915 Charlot apprenti (Work)
  • 1915 Mamzelle Chaplin (A Woman)
  • 1915 Charlot à la banque (The Bank)
  • 1915 Charlot marin (Shangaied)
  • 1915 Charlot au music-hall (A Night in the Show)
  • 1916 Charlot joue Carmen (Charlie Chaplin's Burlesque on Carmen)
  • 1916 Charlot cambrioleur (Police)
  • 1916 Les Avatars de Charlot (Triple Trouble)
  • 1916 Charlot chef de rayon (The Floorwalker)
  • 1916 Charlot pompier (The Fireman)
  • 1916 Charlot violoniste (The Vagabond)
  • 1916 Charlot rentre tard (One A.M.)
  • 1916 Charlot et le comte (The Count)
  • 1916 Charlot et l'usurier (The Pawnshop)
  • 1916 La Machiniste (Behind the Screen)
  • 1916 Charlot patine (The Rink)
  • 1917 Charlot policeman (Easy Street)
  • 1917 Charlot fait une cure (The Cure)
  • 1917 L'Émigrant (The Immigrant)
  • 1917 Charlot s'évade (The Adventurer)
  • 1918 Une vie de chien (A Dog's Life)
  • 1918 The Bond
  • 1918 Charlot soldat (Shoulder Arms)
  • 1919 Idylle aux champs (Sunnyside)
  • 1919 Une journée de plaisir (A Day's Pleasure)
  • 1921 Le Kid (The Kid)
  • 1921 Charlot et le masque de fer (The Idle Class)
  • 1922 Jour de paie (Pay Day)
  • 1922 Le Pélerin (The Pilgrim)
  • 1923 L'Opinion publique (A Woman of Paris)
  • 1925 La Ruée vers l'or (The Gold Rush)
  • 1928 Le Cirque (The Circus)
  • 1931 Les Lumières de la ville (City Lights)
  • 1936 Les Temps modernes (Modern Times)
  • 1940 Le Dictateur (The Great Dictator)
  • 1946 Monsieur Verdoux (id.)
  • 1952 Les Feux de la rampe (Limelight)
  • 1957 Un roi à New York (A King in New York)
  • 1967 La Comtesse de Hong Kong (A Countess from Hong Kong)
  • Série Keystone
    1914. Pour gagner sa vie (Making a Living)* ; Charlot est content de lui (Kid's Auto Races at Venice)* ; L'Étrange aventure de Mabel (Mabel's Strange Predicament)* ; Charlot et le parapluie (Between Showers)* ; Charlot fait du cinéma (A Film Johnnie)* ; Charlot danseur (Tango Tangles)* ; Charlot entre le bar et l'amour (His favorite Pastime)* ; Charlot marquis (Cruel, Cruel Love)* ; Charlot aime la patronne (The Star Boarder)* ; [Charlot et] Mabel au volant (Mabel at the Wheel)* ; Charlot et le chronomètre (Twenty Minutes of Love) ; Charlot garçon de café (Caught in a Cabaret)* ; Un béguin de Charlot (Caught in the Rain) ; Madame Charlot (A Busy Day) ; Le Maillet de Charlot (The Fatal Mallet)* ; Le Flirt de Mabel (Her Friend the Bandit) ; Charlot et Fatty sur le ring (The Knock Out)* ; Charlot et les saucisses (Mabel's Busy Day)* ; Charlot et Mabel en ménage (Mabel's Married Life) ; Charlot dentiste (Laughing Gas) ; Charlot accessoiriste [ou garçon de théâtre] ; (The Property Man) ; Charlot peintre (The Face on the Bar Room Floor) ; Fièvre printanière (Recreation) ; Charlot grande coquette (The Masquerader) ; Charlot garde-malade (His New Profession) ; Charlot et Fatty en bombe (The Rounders) ; Charlot concierge [ou portier] (The New Janitor) ; Charlot rival d'amour (Those Love Pangs) ; Charlot mitron (Dough and Dynamite) ; Charlot et Mabel aux courses (Gentlemen of Nerve) ; Charlot déménageur (His Musical Career) ; Charlot papa (His Trysting Place) ; Le Roman comique de Charlot et Lolotte (Tillie's Punctured Romance)* ; Charlot et Mabel en promenade (Getting Acquainted) ; Charlot nudiste (His Prehistoric Past).

  • Série Essanay

    1915. Charlot débute (His New Job) ; Charlot fait la noce (A Night Out) ; Charlot boxeur (The Champion) ; Charlot dans le parc (In the Park) ; Charlot veut se marier (A Jitney Elopement) ; Charlot vagabond (The Tramp) ; Charlot à la plage (By the Sea) ; Charlot apprenti (Work) ; Mamzelle Chaplin (A Woman) ; Charlot à la banque (The Bank) ; Charlot marin (Shangaied) ; Charlot au music-hall (A Night in the Show).
    1916. Charlot joue Carmen (Charlie Chaplin's Burlesque on Carmen) ; Charlot cambrioleur (Police).

  • Série Mutual

    1916. Charlot chef de rayon (The Floorwalker) ; Charlot pompier (The Fireman) ; Charlot musicien (The Vagabond) ; Charlot rentre tard (One A.M.) ; Charlot et le comte (The Count) ; Charlot chez l'usurier (The Pawnshop) ; Charlot fait du ciné (Behind the Screen) ; Charlot patine (The Rink). 1917. Charlot policeman (Easy Street) ; Charlot fait une cure (The Cure) ; L'Émigrant (The Immigrant) ; Charlot s'évade (The Adventurer).

  • Série First National

    1918. Une vie de chien (A Dog's Life) ; The Bond ; Charlot soldat (Shoulder Arms). 1919. Une idylle aux champs (Sunnyside) ; Une journée de plaisir (A Day's Pleasure). 1921. Le Kid (The Kid) ; Charlot et le masque de fer (The Idle Class). 1922. Jour de paie (Pay Day). 1923. Le Pélerin (The Pilgrim).

  • Série United Artists

    1923. L'Opinion publique (A Woman of Paris). 1925. La Ruée vers l'or (The Gold Rush). 1928. Le Cirque (The Circus). 1931. Les Lumières de la ville (City Lights). 1936. Les Temps modernes (Modern Times). 1940. Le Dictateur (The Great Dictator). 1946. Monsieur Verdoux (Monsieur Verdoux). 1952. Les Feux de la rampe (Limelight).

  • Films Anglais

    1957 Un roi à New York (A King in New York). 1967 La Comtesse de Hong Kong (A Countess from Hong Kong).

    Mise à jour le 30 avril 2009

Outils

Extraits de films sur la chaîne officielle
https://www.youtube.com/user/TheChaplinFilms/videos

Films
dans le catalogue Images de la culture
Circus (The) (Le Cirque) - Avec la participation d'Emir Kusturica de François Ede