BUNUEL Luis

réalisateur

Biographie

(1900-1983)

Luis BuNuel est né le 22 février 1900 à  Calenda, village aragonais (Esdpagne). Après des études à  Madrid, il vient à  Paris, où il découvre sa vocation pour le cinéma. Ses trois premiers films – Un chien andalou (1929), L’Age d’or (1930), Terre sans pain (1932) – sont réalisés en dehors du système industriel. Les deux premiers sont reconnus immédiatement par André Breton et ses amis comme des chefs-d’oeuvre surréalistes; L’Age d’or fait scandale et se voit interdit en France; Terre sans pain, tourné en Espagne, est interdit par le gouvernement espagnol. Bunuel réalise ensuite une vingtaine de films au Mexique, entre 1946 et 1961, s’intégrant alors au système de production cinématographique. Obligé de composer avec les contraintes esthétiques et idéologiques du pays qui l’a accueilli, il ne trahit cependant jamais les principes moraux qui ont toujours guidé son activité artistique. Los Olvidados (1952), puis Viridiana (1961) – tourné en Espagne – lui confèrent une stature internationale. Au cours de sa troisième période, qui se déroule pour l’essentiel en France, il tourne ses films les plus connus – Le Journal d’une femme de chambre (1964), Belle de Jour (1967), La Voie lactée (1969), Tristana (1970), Le charme discret de la bourgeoisie (1972), Le Fantôme de la liberté (1974), Cet Obscur objet du désir (1977) -, qui le consacrent définitivement et confirment la puissance subversive de son cinéma.
Il meurt le 29 juillet 1983 à  Mexico (Mexique).

Filmographie

  • 1930 L' Age d'or
  • 1933 Las Hurdes
  • 1935 La Fille de Juan Simon
  • 1935 La Hija de Juan Simon
  • 1935 Don Quintin, el amargao
  • 1936 Quien me quiere ami?
  • 1946 Gran Casino
  • 1949 Le Grand Noceur
  • 1950 Les Réprouvés (Los Olvidados)
  • 1951 Susana la perverse (Suzana demonio y carne)
  • 1951 Don Quintin l'amer (La Hija del engano)
  • 1951 La Montee au ciel (Subida al cielo)
  • 1951 Pierre et Jean (Una Mujer sin amor)
  • 1952 El
  • 1952 L'Enjoleuse (El Bruto)
  • 1952 Les Aventures de Robinson Crusoe (Robinson Crusoe)
  • 1953 Les Hauts de Hurlevent (Abismos de pasion)
  • 1953 On a vole un tram (La Ilusion viaja en tranvia)
  • 1954 Le Rio de la mort (El Rio y la muerte)
  • 1955 Cela s'appelle l'aurore
  • 1955 La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz (Ensayo de un Crimen)
  • 1956 La Mort en ce jardin
  • 1959 Nazarin
  • 1959 La fievre monte a El Pao
  • 1960 La Jeune fille (The Young one)
  • 1961 Viridiana
  • 1962 L'Ange exterminateur (El Angel exterminador)
  • 1964 Simon du desert (Simon del desierto)
  • 1964 Le Journal d'une femme de chambre
  • 1966 Belle de jour
  • 1969 Tristana
  • 1969 La Voie lactee
  • 1972 Le Charme discret de la bourgeoisie
  • 1974 Le Fantôme de la liberté
  • 1977 Cet obscur objet du desir

    Mise à jour le 30 avril 2009
  • Outils

    Bibliographie

    Luis Bunuel, Charles Tesson, Éditions Cahiers du Cinéma
    Luis Bunuel, Raymond Lefèvre, Éditions Edilig
    Luis Bunuel, Frédéric Grange et Carlos Rebolledo, Éditions Universitaires
    L'oeil de Bunuel, Fernando Cesarman, Éditions Dauphin
    Luis Bunuel, Ado Kyrou, Éditions Seghers, coll "Cinéma d'aujourd'hui".

    Webographie

    Luis Bunuel, site pédagogique du Centre Pompidou

    Films
    dans le catalogue Images de la culture
    Un Bunuel mexicain de Emilio Maillé
    Dada, surréalisme et cinéma de Claude-Jean Philippe
    Pierre Braunberger, producteur de films de Pierre-André Boutang