BECKER Wolfgang

acteur, chef-opérateur, producteur, réalisateur, scénariste

Biographie

Wolfgang Becker est né le 22 juin 1954 à  Hemer en Westphalie (Allemagne). Après le baccalauréat, il poursuit à  l’université de Berlin des études d’histoire et de civilisations germaniques et américaines. Puis il entre à  l’Académie allemande du film et de la télévision (DFFB). Son film de fin d’études, Schmetterlinge (Papillons), attire l’attention sur lui : ce film qui adaptait une histoire de l’écrivain britannique Ian McEwan, obtint à  Hollywood l’Oscar du meilleur film d’étudiant (Student Film Award), à  Locarno, le « Léopard » d’or, et à  Saarbr’fccken, le prix du Ministre-Président de la Sarre au Festival Max Oph’fcls, en 1988.

Pour la célèbre série télévisée allemande, Tatort (Le Lieu du crime), il réalise, en 1991, un épisode intitulé Blutwurstwalzer (La Valse du boudin) qui soulève l’enthousiasme.

L’année suivante, il tourne pour la télévision Jeux d’enfant, un drame de l’enfance dont le succès amène sa sortie en salles. Le film retrace la triste histoire d’un enfant, au début des années 60 en Allemagne. L’enfant, Micha, tente par tous les moyens d’empêcher le divorce de sa mère confrontée à  un père irascible et violent, frustré par des conditions de vie misérable. L’enfant compense la pression subie par des agressions dirigées contre son petit frère et la grand-mère sénile de son meilleur ami, Kalli. Le film fait preuve d’un réalisme extrêmement émouvant, et la précision des dialogues comme la qualité du jeu des acteurs expriment avec force le pathétique d’une situation mortifère. Ainsi lorsque Micha et son copain Kalli tapissent la chambre de la grand-mère avec les coupures d’un infâme journal nazi. La multitude et la justesse des observations qui tapissent le film en ont fait une oeuvre d’une grande richesse’85

En 1997, il participe, avec le producteur Stephan Arndt et le musicien et réalisateur Tom Tykwer, à  la création d’une société de production : X Filme Creative Pool.

C’est au sein de cette société qu’il réalise son film suivant, la Vie est un chantier (Das Leben ist eine Baustelle), qui met en scène un homme dont la vie a basculé un soir d’hiver à  Berlin. Jan Nebel, interprété par J’fcrgen Vogel, se rend aux abattoirs où il est employé lorsque qu’il aperçoit deux hommes qui sont en train de poursuivre une femme. Il s’interpose et terrasse les assaillants sans savoir qu’il s’agit de deux policiers en civil’85 Condamné, Jan perdra son travail, mais découvrira l’amour en la personne de Vera, interprétée par Christiane Paul, la jeune femme dont il avait pris la défense. Le film connut un grand succès public.

Son film suivant Good Bye Lenin !, fut, comme souvent au cinéma, le produit d’une rencontre avec un jeune étudiant qui dix ans auparavant avait écrit un scénario auquel il ne croyait pas’85

Filmographie

Réalisations

  • 1988 Schmetterlinge (+ scénario)
  • 1991 Tatort - Blutwurstwalzer (TV)
  • 1992 Kinderspiele (+ scénario)
  • 1997 Das Leben ist eine Baustelle (+ scénario)
  • 2003 Good Bye Lenin ! (+ scénario)
  • 2004 Bem-Vindo à Sao Paulo
  • 2009 Me and Kaminski , (en préparation d'après le best seller de Daniel Kehlmann)

    Il apparaît comme acteur dans Jede Menge Kohle de Adolf Winkelmann (1981) et dans Das Leben ist eine Baustelle (1997). Il a par ailleurs tenu la fonction de directeur de la photographie dans Sturzflug de Thorsten Näter (1989) et dans Soldiers of Music de Bob Eisenhardt et Susan Frömke (1991).

    Mise à jour le 22 avril 2009
  • Outils

    Vidéographie

    Good Bye Lenin ! (DVD)
    Distribué par ADAV n° 53107