BECKER Jacques

acteur, assistant-réalisateur, réalisateur, scénariste

Biographie

1906-1960

Réalisateur français né le 15 septembre 1906, à Paris. Jacques Becker rencontre Jean Renoir qui l’engage en tant qu’assistant sur La chienne (1931), puis  Boudu sauvé des eaux (1932), suivi de La Marseillaise (1938). Il lui confie un petit rôle dans La grande illusion (1937). En 1939, Jacques Becker se lance dans la réalisation de son premier long métrage, L’or de Cristobal, mais il ne termine pas le film, faute d’argent. Le film sera achevé par Jean Stelli. C’est en 1942 que Becker réalise son premier véritable film, Dernier atout, une comédie policière tournée dans la pure tradition américaine. En 1943, il réalise Goupi-mains rouges, une oeuvre sur la paysannerie adaptée du roman de Pierre Véry. Humaniste, Becker s’attache à brosser des personnages proches du spectateur, en accordant une attention particulière aux détails : les costumes, les décors, les accessoires. Il n’y a pas de lien entre ses films, mais ils traduisent tous son goût pour l’échec, les aventures humaines et un certain réalisme. Tout en passant d’un genre à l’autre, il impose un style basé sur la simplicité, la clarté et la vérité. Il meurt à Paris, le 21 février 1960.

Filmographie

Courts métrages

  • 1935    Commissaire est bon enfant (Le)    avec Pierre Prévert
  • 1935    Une tête qui rapporte   

Longs métrages

  • 1936     Vie est à nous (La)  avec Jean Renoir, André Zwobada, Jacques Becker, [etc.]
  • 1939     Or de Cristobal (L')  avec Jean Stelli
  • 1942     Dernier atout   
  • 1942     Goupi Mains-Rouges   
  • 1944     Falbalas  
  • 1946     Antoine et Antoinette  
  • 1949     Rendez-vous de juillet 
  • 1950     Edouard et Caroline 
  • 1951     Casque d'or 
  • 1952     Rue de l'Estrapade
  • 1953     Touchez pas au grisbi   
  • 1954     Ali Baba et les quarante voleurs   
  • 1956     Aventures d'Arsène Lupin (Les)   
  • 1957     Montparnasse 19 = Les Amants de Montparnasse 
  • 1959     Trou (Le)